fbpx
Office Manager Gang
Prise de parole en public
Communiquer,  Défi 30 jours

5 conseils pour préparer ta première prise de parole en public

Que va dire ton Boss si tu restes les bras croisés,

sans savoir quoi faire,

ni comment faire ton job?

+30 sujets et contacts pour anticiper ses demandes et devenir la personne incontournable au bureau.



1.Remplis le formulaire ci-dessous

2.Clique sur le bouton orange LIRE LE GUIDE

3.Accès immédiat au guide à télécharger

Je hais les spams. Votre adresse email ne sera jamais ni cédée ni revendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à devenir office manager, approfondir vos connaissances, vous épanouir dans cette profession et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

déjeuner en équipe

Aujourd’hui, c’est le grand jour. On m’a demandé pour la première fois de préparer le déjeuner d’équipe pour la réunion mensuelle.

Je m’affaire donc une bonne partie de la matinée pour chouchouter tout le monde. Commande de pizzas au restaurant italien du coin. Courses de dernière minute pour les boissons et les desserts. Installation des verres, des chaises et des serviettes en papier. J’avais pensé à tout…Sauf à la préparation de ma première prise de parole en public.

J’aurais pourtant pu m’en douter. Fraîchement arrivée dans la tribu, j’avais même fourni une photo pour l’intégrer à la présentation générale. Mais j’étais tellement à fond dans les préparatifs du déjeuner, que ce détail m’a complètement échappé!

“Tu veux prendre la parole?”

honte de parler en public

Le repas s’est bien passé et la présentation a commencé. C’était aussi pour moi l’occasion d’avoir une vue plus élaborée des projets en cours et du fonctionnement global. J’étais hyper concentrée sur tout ce qui se disait, guettant les réactions, repérant les extravertis d’un côté, les pragmatiques de l’autre et les autres personnalités.

Quand soudain, ma tête en plein écran m’a tirée de l’euphorie ambiante.

“Elodie vient de nous rejoindre au poste d’office manager. Tu veux prendre la parole et expliquer peut-être un peu plus en détails ce que tu vas faire ici?”

Collègue Bienveillant

La bonne question! Parce que pour de vrai, quand on débute au poste d’office manager, il n’y a pas de bonne réponse à ça. L’équipe s’attend à ce que tu répondes à leurs questions ressources humaines par exemple. Ton patron a lui bien d’autres projets en tête. Et toi, tu apprends à danser la valse entre les deux.

Heureusement, je suis déjà habituée à l’exercice de la prise de parole en public. J’ai réussi à retomber sur mes pattes et à élaborer un petit speech sur le pouce sans froisser personne ni faire de grandes promesses illusoires.

Pourquoi préparer ta prise de parole en public?

Afin de t’éviter une hausse de tension inutile, je te suggère en revanche de te préparer à cet exercice! Avec le recul, j’aurais aimé dire d’autres choses et ce manque de préparation m’a probablement fait passer à côté d’un moment essentiel. Je te propose d’apprendre de mon erreur avec 5 conseils pour préparer ta première apparition.

1. Posture et regard pour la prise de parole en public

Lorsque tu prendras la parole en public, il est important que tu inspires confiance. L’office manager est là pour soutenir, aider et améliorer le quotidien de chacun. Certaines postures comme les mains dans les poches, les bras croisés ou dans le dos, la tête rentrée dans les épaules sont des indicateurs qui peuvent fortement nuire à l’idée que les gens se feront de toi.

Le mieux, c’est de planter les pieds dans le sol, bien à plat, écartés à la largeur des hanches. Cela évitera aussi que tu te balances d’un bord et de l’autre sans t’en rendre compte. Les épaules en arrière et baissées. La tête droite mais pas trop rigide non plus. Les mains ouvertes, paumes vers le ciel, pour rythmer tes propos.

Ton regard doit se balader d’une personne à l’autre pour que chacun se sente concerné. Tu peux chercher quelques appuis auprès des gens avec qui tu as déjà commencé à nouer des liens. Adresse leur un sourire tout en continuant à parler, en t’assurant qu’ils te rendent cette attention avec un hochement de tête, ou un sourire en retour.

2. Le discours positif

L’office manager est là pour inspirer du positif. Il est temps de commencer à travailler la structure de tes propos et d’apprendre à bien choisir tes mots. Lors de ta prise de parole en public, je te conseille d’avoir en tête des tournures de phrases exclusivement positives.

En revanche, le but est de rester objectif. Si tu es là, c’est qu’il y a des choses à améliorer et du pain sur la planche. Si tu commences à évoquer le superbe monde de bisounours dans lequel tu es si content d’avoir trouvé ta place, tu vas passer pour quelqu’un de complètement à côté de la plaque.

Par exemple tu pourrais dire: “J’ai remarqué certains points d’amélioration possibles, comme l’organisation des stocks de fournitures ou encore la relance client, sur lesquels je serai ravie de pouvoir aider pour faciliter la vie de chacun.”

En revanche, tu devrais éviter de dire: “J’ai remarqué des problèmes et des choses qui ne vont pas comme les stocks qui ne sont pas optimisés ou les relances client qui ne sont pas bien suivies, ce n’est pas super et je pense que cela n’aide pas à bien travailler au quotidien.”

La gymnastique du discours positif demande de l’entraînement. Je te suggère de commencer à la pratiquer dès aujourd’hui en prenant par exemple le temps d’observer ton discours habituel, et celui des autres. Pour chaque phrase négative, il existe une version positive. Plus vite tu seras à l’aise avec l’élaboration de ces phrases, plus vite tu obtiendras des résultats épatants.

3. Avouer ses faiblesses

Les gens ont tous un sixième sens, et c’est encore plus vrai avec les nouvelles générations habituées et blasées des discours corporate. Inutile d’essayer de te la jouer “je maîtrise, t’inquiète je gère” lors de ta prise de parole en public. Avouer tes faiblesses a un avantage certain: cela te rend humain.

Les postes administratifs comme ceux d’office manager peuvent paraître un brin ennuyeux, surtout si pour le moment la majorité de tes missions sont concentrées sur la compta ou la gestion. Il est important que tu construises deux aspects à ton poste. Le côté sérieux pour rassurer et inspirer confiance. Le côté humain pour avoir une chance de faire passer tes idées et d’engager le dialogue.

Tu peux parfaitement avouer que l’activité de l’entreprise est nouvelle pour toi et que tu comptes sur tout le monde pour t’expliquer quels sont les points importants du quotidien. Le but? Que tu puisses apporter ton expertise en organisation, management, élaboration de nouvelles méthodes ou tout autre domaine qui t’a permis d’obtenir ton poste, pour proposer des solutions utiles.

4. Remercier

Tu es arrivé il y a peu de temps et ta première prise de parole en public est aussi le meilleur moment pour adresser tes premiers remerciements. Cela peut concerner l’accueil général qui t’a été réservé, l’enthousiasme ambiant, ou même les personnes qui t’ont déjà aidé à faire tes premiers pas.

Là encore, inutile d’en faire trop et de partir dans des éloges qui auront un goût de “trop tôt”. J’ai moi-même fait cette erreur lors de ma première prise de parole car j’ai insisté par exemple sur la bonne ambiance générale et l’esprit d’équipe qui m’avaient sautées aux yeux.

Même si cette remarque était sincère et bienveillante, je me rend compte à présent qu’elle est probablement arrivée trop tôt dans mon parcours. En place depuis à peine un mois, il était en réalité difficile d’avoir une vraie vision réaliste des choses.

Il est évident que les gens s’étaient abstenus de râler ou de s’exprimer de manière négative devant moi, l’étrangère au nom de poste chelou qui passait beaucoup de temps avec le patron.

5. Répéter ta prise de parole en public

Il te sera utile de préparer ton petit discours, ta posture et tes gestes en amont de ta première prise de parole. Prends quelques minutes chaque jour, le matin avant de partir de la maison ou en te préparant par exemple, pour répéter à voix haute ce que tu envisages de dire.

Cela te permettra d’ajuster, de vérifier si tes idées tiennent la route et si elles s’enchaînent bien. Tu auras aussi plus de chances de paraître naturel le jour J, surtout si ta première prise de parole te tombe dessus à l’improviste!

Le plus efficace est de faire l’exercice devant un miroir parce que tu te rendras compte que ta posture et tes gestes sont très évocateurs de ce que tu racontes. Si tu veux creuser le sujet de la communication non verbale, je te recommande le blog Décodeur du non verbal qui regorge d’informations passionnantes et pratiques.

Et si l’idée de prendre la parole en public me tétanise?

peur de prendre la parole en public

Nous sommes tous passé par là. Parfois, je me dis que finalement quand ça te tombe dessus et que tu dois improviser, cela évite de se passer la rate au court-bouillon pendant des jours avant l’événement!

En revanche, si tu sais que la prise de parole en public fait partie de ces choses que tu pourrais mieux gérer, je te suggère de faire un tour du côté de la méditation de pleine conscience. Cette technique de connaissance de soi est très abordable et permet de mieux comprendre nos propres mécanismes de peur et d’angoisse.

L’objectif est, en outre, de mieux apprivoiser les ressentis, pour ainsi mieux les laisser vivre et de se placer en observateur de leurs impacts. Par exemple, le stress de la prise de parole engendre souvent des mains moites ou encore une sensation de gorge serrée. Grâce à la méditation de pleine conscience, tu pourrais apprendre à sentir venir ces réactions physiques et à les reconnaître.

Au-delà de pouvoir les supprimer ou les contrôler, il s’agit en réalité de se rendre compte que ce sont des réactions parfaitement normales, communes et de simples indicateurs. Ensuite, tu pourras apprendre à t’en détacher suffisamment pour pouvoir prendre la parole en public en étant moins gêné.


  •  
  •  
  •  
  •